oc_mother-daughter-teaching_lifestyle
Sommaire

Les causes de la mauvaise haleine

Les idées reçues sur la mauvaise haleine, ou halitose, ont parfois la vie dure ! Découvrez les véritables causes pour mieux la combattre.

Le site de l’Assurance maladie indique qu’entre 25 et 50 % de la population souffre de mauvaise haleine (1), de façon ponctuelle ou chronique. Entre une personne sur quatre et une sur deux a donc conscience de souffrir d’halitose, le nom donné par les médecins à la mauvaise haleine. Les causes de ce handicap – car cela peut devenir un véritable handicap dans les relations sociales – sont mal connues par la grande majorité d’entre nous. Les idées reçues ont parfois la vie dure ! Or le meilleur moyen de combattre la mauvaise haleine, c’est justement d’éliminer son origine.

Des origines bucco-dentaires

Des origines bucco-dentaires

Les chiffres sont sans appel. Pour 85 à 90 % des personnes souffrant d’halitose, l’origine se trouve dans la cavité buccale. Les opinions préconçues disant que les causes de la mauvaise haleine sont digestives se trompent totalement, puisque les troubles digestifs (reflux gastro-œsophagien, ulcère gastroduodénal, maladie hépatique) n’expliquent l’halitose que dans 1 % des cas.

Des causes alimentaires

Des causes alimentaires

Les habitudes alimentaires sont aussi en cause pour expliquer la mauvaise haleine :

  • un régime alimentaire très riche en protéines animales peut provoquer de l’halitose.
  • un jeûne prolongé. En l’absence d’alimentation, l’organisme a besoin d’énergie pour son métabolisme, et il se met à dégrader ses réserves de graisse, ce qui libère des cétones.
  • la consommation d’ail, qui contient de l’allicine, un composé organo-sulfuré (on en revient toujours aux odeurs de soufre !). 
Des facteurs externes

Des facteurs externes

Le fait de fumer donne aussi une mauvaise haleine. Cela s’explique par le fait que les cigarettes contiennent du goudron qui tapisse les lèvres, la langue, les dents et les gencives à chaque bouffée. Par ailleurs, fumer a pour effet d’assécher la bouche, ce qui favorise la prolifération des bactéries anaérobies et donc des composés volatils soufrés. C’est notamment pour cette raison que les fumeurs ont particulièrement mauvaise haleine au réveil, lorsque l’organisme est déshydraté par la nuit de sommeil. 

ELGYDIUM

ELGYDIUM Fresh - spray haleine fraîche

Avoir une haleine fraiche

Un spray formulé à partir d’extrait naturel de thé vert et d’huile essentielle de persil, pour une haleine fraîche instantanément.

Voir le produit
ELGYDIUM Fresh - spray haleine fraîche

De mauvaises odeurs dues à l’accumulation de tartre

La plupart du temps, l’halitose est tout simplement due à l’accumulation de tartre et de plaque sur les dents, et en particulier en dessous des gencives. Pourquoi la plaque et le tartre sentent-ils mauvais ? Car ils contiennent de nombreuses bactéries qui produisent des composés volatils soufrés aux noms barbares : 

  • le méthyl mercaptan, qui donne à l’haleine une subtile odeur d’ail. 
  • le sulfure d’hydrogène, le fameux gaz qui se déploie lorsque l’on casse un œuf pourri.
  • le diméthylsulfure, qui dégage un parfum de chou.

Le cocktail de ces trois composés volatils soufrés (CVS) crée une odeur fort peu agréable pour soi-même et les personnes de son entourage. Les CVS apparaissent lors de la dégradation des protéines de l’alimentation et de la salive par les bactéries anaérobies. Chez une personne ayant une bonne hygiène bucco-dentaire, leur concentration n’est pas assez importante pour que leur odeur soit perceptible. Chez une personne ayant de la plaque et du tartre dentaire, ils sont suffisamment puissants pour susciter une mauvaise odeur.

Les autres sources de mauvaises odeurs dans la bouche

Les CVS peuvent également se développer partout où il y a peu d’oxygène, puisqu’ils sont principalement fabriqués par les bactéries vivant en absence d’air. C’est notamment le cas : 

  • sur le film présent sur la langue.
  • en dessous des prothèses dentaires.
  • dans les caries profondes.
  • dans les poches parodontales.
  • en présence d’un abcès dentaire.

Toutes ces causes de mauvaise haleine peuvent donc être traitées en se rendant chez son chirurgien-dentiste et en adoptant une bonne hygiène bucco-dentaire.

Des pathologies

Certaines maladies peuvent avoir pour symptôme l’halitose. Il s’agit notamment de : 

  • maladies de la sphère ORL : sinusite, angine, amygdalite.
  • maladies respiratoires : bronchite.
  • maladie endocrinienne : diabète.
  • maladie rénale chronique.
  • maladie digestive, comme indiqué plus haut.

La xérostomie – c’est-à-dire la sensation de bouche sèche – peut également être à l’origine d’une mauvaise haleine. Comme la salive ne joue plus son rôle antibactérien, alors les bactéries prolifèrent, et produisent des composés volatils soufrés en dégradant les protéines présentes dans la cavité buccale.

Sources :
(1) https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/mauvaise-haleine/mecanisme-survenue-causes