OC_MEDIUM_COUPLE_SMILE_SHUTTERSTOCK_184844336
Sommaire

Soigner la sécheresse buccale (xérostomie)

La xérostomie, particulièrement handicapante au quotidien, peut être un symptôme d'une maladie. Posez un diagnostic pour mettre en place un traitement adapté.

La xérostomie est le nom médical donné à l’état de sécheresse de la bouche. Particulièrement handicapante dans la vie quotidienne, c’est un symptôme de l’hyposialie (diminution de la fabrication de salive par les glandes salivaires) ou de l’asialie (absence totale de sécrétion de salive). Pour mettre en place un traitement à la xérostomie, il faut au préalable en poser le diagnostic et en connaître les causes.

ELGYDIUM Clinic

ELGYDIUM Clinic Xeroleave - spray traitement bouche sèche

Lutter contre la bouche sèche

Pour pallier ce problème de Xérostomie, découvrez ELGYDIUM Clinic Xeroleave Spray, la solution qui soulage et lubrifie les bouches sèches. Procurez-vous une lubrification longue durée de votre bouche !

Voir le produit
ELGYDIUM Clinic Xeroleave - spray traitement bouche sèche

Comment diagnostiquer une xérostomie ?

Le diagnostic de la xérostomie s’effectue en trois étapes : 

  • l’interrogatoire médical. Le patient est invité à répondre aux questions suivantes : « Avez-vous une sensation quotidienne de bouche sèche depuis plus de 3 mois ? », « Avez-vous la bouche sèche quand vous mangez ou parlez ? », « Avez-vous des difficultés à avaler certains mets ? ».
  • l’examen de la cavité buccale. Il s’agit d’évaluer les conséquences de la sécheresse buccale sur la salive (est-elle rare, filante, épaisse, voire inexistante ?), sur les muqueuses (sont-elles rouges, sèches ?), la langue (est-elle dépapillée, vernissée ?), les commissures des lèvres (sont-elles fissurées ?).
  • le test de mesure objective du déficit salivaire. Il se pratique en posant un morceau de sucre sur la langue. Le temps qu’il met à fondre est un indicateur objectif de la diminution de sécrétion de salive.

Quelles sont les causes de la xérostomie ?

Les causes de la xérostomie sont :

  • soit iatrogéniques, c’est-à-dire provoquées par la médecine. Étant donné que 80 % des médicaments provoquent une sensation de sécheresse dans la bouche, les traitements médicamenteux sont souvent en cause dans la xérostomie. Celle-ci peut également être induite par une radiothérapie cervico-faciale, effectuée dans le cadre du traitement d’un cancer ORL.
  • soit non iatrogéniques. La sécheresse de la bouche est alors la résultante d’une maladie auto-immune, d’une infection virale, d’une dépression, d’une déshydratation, d’un diabète de type 2, ou encore d’une complication suite à une greffe de moelle osseuse.

Quels sont les objectifs du traitement de la xérostomie ?

Lors de la prise en charge du patient souffrant de xérostomie, le praticien a plusieurs objectifs :  

  • soulager les symptômes de la sécheresse buccale afin d’améliorer la qualité de vie.
  • prévenir les complications (notamment bactériennes et fongiques), et soigner les lésions bucco-dentaires provoquées par la xérostomie.
  • traiter la cause de l’hyposialie, lorsque cela est possible, afin que les glandes salivaires puissent de nouveau sécréter de la salive.
  • stimuler la sécrétion de salive, quand les glandes salivaires n’ont pas été irrémédiablement altérées.

Les traitements prennent la forme de mesures générales pour éliminer, autant que possible, les causes de la xérostomie et ses conséquences (changement de traitement médical, soin de la pathologie provoquant la sécheresse buccale, hygiène et suivi bucco-dentaires, diététique). Des traitements s’attaquant aux symptômes de la xérostomie peuvent également être prescrits, afin de stimuler les glandes salivaires lorsqu’elles sont encore fonctionnelles.

Qui consulter en cas de xérostomie ?

Qui consulter en cas de xérostomie ?

Le généraliste est souvent le spécialiste de santé consulté en cas de xérostomie, mais celle-ci peut aussi être diagnostiquée par le chirurgien-dentiste, qui la constate en examinant l’état de santé bucco-dentaire de son patient.