OC_ImageStock_Man_Teeth_Smile_2016
Sommaire

Les usures dentaires

Apprenez à reconnaître les symptômes des usures dentaires et déterminez leur cause afin de mettre en œuvre précocement des mesures de prévention et de protection.

Les dentistes parlent des usures dentaires, et non de l’usure dentaire, au singulier, car elles peuvent être de deux types. D’une part, l’usure physiologique, qui est naturelle et qui est liée tout simplement aux frottements provoqués par la mastication tout au long de notre vie. En général, les faces occlusales (le « dessus » des dents, qui entre en contact avec les dents opposées) sont les plus atteintes par cette usure normale. D’autre part, les usures pathologiques, qui ne font pas suite à des caries et dont les différents modes d'action s'associent souvent pour accentuer la pahtologie chez les patients. Savoir reconnaître les symptômes des usures dentaires et déterminer quelle est leur cause permet de mettre en œuvre précocement des mesures de prévention et de protection, pour garder des dents en bonne santé longtemps.

Les symptômes de l’usure dentaire

Les symptômes des usures dentaires varient en fonction du type d’usure dont il est question. Le plus souvent, une usure dentaire se manifeste par une sensibilité dentaire, car l’émail a perdu au fil du temps son rôle de protection de la dentine et par conséquent de la pulpe. Cette sensibilité dentaire est d’autant plus marquée lorsque les dents sont au contact de boissons ou d’aliments sucrés, acides, chauds ou froids. Par ailleurs, comme l’émail s’affine, les dents deviennent plus jaunes – car la couleur de la dentine est de plus en plus visible –, et les bords des incisives deviennent presque transparents. Des fissures peuvent également apparaître et mener à la cassure de la dent.

Pourquoi les dents s’usent-elles ?

Les raisons pour lesquelles les dents s’usent sont nombreuses. Au-delà du passage normal du temps (usure physiologique), les causes des usures pathologiques (érosion, attrition, abrasion, abfraction) se combinent souvent. Pour en tracer une liste non exhaustive, il est possible de citer : 

  • l’alimentation riche en produits acides ;
  • les troubles du comportement ;
  • les reflux gastro-œsophagiens ;
  • les brossages de dents traumatiques ;
  • le bruxisme (le fait de serrer ou de grincer des dents) ;
  • les tics : le fait de se ronger les ongles ou de mordre un stylo ;
  • le port de piercings en contact avec les dents ;
  • certains métiers : les couturières qui mettent les épingles dans leur bouche ;
  • le port de prothèses dentaires amovibles ;
  • les agents abrasifs ajoutés dans les dentifrices « blancheur ».
Érosion dentaire

Érosion dentaire

Il s’agit de la principale cause des usures dentaires, et sa fréquence s’est notamment accrue avec l’augmentation de la consommation d’aliments et de boissons acides, et en particulier des sodas. Pour connaître les causes et les solutions à apporter à l’érosion dentaire, découvrez notre article sur le sujet. 

En savoir plus
Bruxisme

Bruxisme

Le bruxisme est une pathologie qui mène à l’attrition dentaire, c’est-à-dire une usure liée à une friction des dents les unes contre les autres. Pour savoir quelles sont les origines du bruxisme, quelles sont ses conséquences sur les dents et les méthodes pour l’atténuer ou le guérir, lisez notre focus sur cette pathologie.

En savoir plus
Abrasion dentaire

Abrasion dentaire

L’abrasion dentaire caractérise une usure causée par un frottement répétitif ou un grattage des dents avec des objets ou des substances mis dans la bouche. Dans des stades avancés, elle peut toucher non seulement l’émail mais aussi le cément et la dentine. Pour découvrir ce qui provoque l’abrasion dentaire et comment la prévenir, consultez notre article sur ce thème. 

En savoir plus

Comment éviter l’usure des dents

L’émail ne se reconstitue pas une fois qu’il a été usé. Il est donc préférable de prévenir la cause des usures dentaires avant qu’elle n’ait provoqué des dommages irréversibles sur les dents. C’est la raison pour laquelle, en présence d’une usure dentaire, avant la mise en œuvre d’un traitement, votre dentiste vous interrogera toujours pour déterminer quelle en est l’origine. S’il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire (boulimie) ou d’un bruxisme, la prise en charge psychologique est tout aussi importante que la prise en charge dentaire. Si un brossage trop énergique est en cause, il faut modifier ses habitudes, choisir une brosse à dents aux soies plus souples et opter pour un dentifrice au fluor, afin d’aider à la reminéralisation de l’émail. En cas d’usure dentaire liée à la consommation de boissons ou aliments acides, une modification des habitudes alimentaires est indispensable.

Quelles solutions en cas d’usure dentaire ?

Les solutions à apporter à l’usure dentaire dépendent évidemment de sa gravité. Si l’usure est très importante et devient inesthétique, il est possible de procéder à la restauration des dents, notamment en posant des facettes dentaires. Il s’agit de fines pellicules de céramique que le dentiste colle sur les incisives et les canines, voire les prémolaires, pour compenser leur usure.

ELGYDIUM Clinic

Protection Erosion - dentifrice anti usure

Éviter les usures dentaires

Un dentifrice qui favorise la reminéralisation de l’émail et aide à lutter contre les attaques acides.

Voir le produit
Protection Erosion - dentifrice anti usure