oc_baby_teeth_1670368639
Sommaire

Poussée dentaire et sommeil perturbé, que faire ?

Les poussées dentaires sont souvent mises en cause pour expliquer les pleurs nocturnes de bébé, qui peuvent être particulièrement angoissants pour les parents. Comment savoir si les dents sont en cause ?

Comment savoir si bébé se réveille à cause des dents ?

Les nourrissons et les tout-petits n’ont qu’un moyen pour communiquer, les pleurs. Et il est souvent impossible pour les parents de distinguer les pleurs. Sont-ils dus à la faim, à l’envie d’être cajolé par les parents, aux douleurs gastriques ou intestinales, ou encore à la douleur d’une poussée dentaire ? Bien malin qui saurait le dire… Toutefois, si votre bébé a plus de 5 mois, il est probable que ses larmes et ses cris soient la conséquence des douleurs provoquées par ses dents qui poussent. Et que cette poussée dentaire altère son sommeil. Les symptômes de la poussée dentaire les plus fréquents sont : 

- des pleurs et une irritabilité  
- une sécrétion de salive très importante ; 
- des coliques, une diarrhée, un érythème fessier ; 
- une inflammation des gencives ; 
- une légère fièvre ; 
- une envie de mâchouiller et de téter accrue. 

Si vous observez plusieurs de ces signes chez votre tout-petit, il y a de fortes probabilités que ses pleurs nocturnes soient dus à la percée de ses dents de lait. 

Comment aider bébé à dormir quand il fait ses dents ?

Pour soulager la poussée dentaire et permettre un sommeil réparateur à votre bébé, vous pouvez :  

- Demander à votre pédiatre s’il est possible de lui donner un antalgique, afin d’atténuer la douleur et la fièvre, si elle est présente. 
- Proposer à votre enfant un anneau de dentition, placé préalablement au congélateur pendant quelques minutes, afin qu’il soit bien froid. Le froid a en effet un pouvoir anesthésiant, et cela atténue un peu la douleur. Veillez néanmoins à ce que l’anneau ne soit pas attaché par un lien, afin de prévenir le risque d’étranglement, et qu’il soit suffisamment grand pour que l’enfant ne puisse pas s’étouffer avec. 
- Masser la gencive douloureuse de votre bébé avec un gel gingival, en faisant attention à ce qu’il n’en avale pas trop, car cela peut avoir une incidence sur son transit. 

Les poussées dentaires sont un mauvais moment à passer, pour bébé et pour ses parents, qui se sentent souvent impuissants. Mais rassurez-vous : cela sera bientôt derrière lui et votre enfant pourra bientôt croquer la vie à pleines dents ! 

Retour en haut