OC_Mother-s Day_Woman_Baby_Smile_Post_2020
Sommaire

Les conséquences de la tétine et du pouce sur la dentition

Beaucoup de bébés trouvent un réconfort à téter la sucette, leur pouce ou leurs doigts. Toutefois, cette habitude, aussi apaisante soit-elle, a des répercussions sur leur dentition.

Quelles sont les répercussions de la tétine ou du pouce sur la croissance osseuse ?

La sucette ou le pouce répondent au besoin de succion, très fort chez les nourrissons. Non seulement il s’agit d’un réflexe leur permettant de s’alimenter et par conséquent de survivre, mais en plus il leur procure un apaisement quasi immédiat. Cela s’explique par le fait que la succion provoque la sécrétion d’endorphines dans l’organisme du bébé, hormones qui ont un effet antalgique, anxiolytique et calmant. Cependant, le pouce comme la tétine ont des conséquences orthodontiques à moyen terme. Du fait de la béance créée par la succion, la langue reste entre les arcades ou en position basse, ce qui empêche le développement correct du palais et par conséquent le bon alignement des dents définitives.

ELGYDIUM Gel

ELGYDIUM Baby 0/2 ans brosse à dents bébé

La poussée des dents de lait

La brosse à dents bébé adaptée aux petites bouches et aux premières dents de lait.

Voir le produit
ELGYDIUM Baby 0/2 ans brosse à dents bébé

Tétine ou pouce : qu’est-ce qui est préférable ?

 Une idée reçue voudrait que la tétine soit préférable au pouce en termes d’orthodontie. Il n’en est en réalité rien. Les deux ont des conséquences sur la bonne évolution de la dentition de l’enfant : 

  • En appuyant sur le palais, le pouce altère l’arcade en lui donnant une forme en "v". Toutefois, la déformation est souvent moins importante qu’avec une tétine, car, en raison de la présence de récepteurs sensitifs sur le pouce, un enfant régule plus facilement l’intensité de la succion. En revanche, abandonner le pouce est souvent plus difficile que la tétine. C’est en effet un réflexe qui survient en général à la sieste ou la nuit, lorsque l’enfant est seul. Il subit donc moins de pression sociale pour arrêter de téter son pouce ou ses doigts.
  • La tétine crée une déformation des maxillaires, les os de la mâchoire supérieure, et une déviation de sa mâchoire inférieure. Si l’impact sur l’évolution de la dentition est important, en revanche, l’avantage de la sucette sur le pouce est que l’enfant l’abandonne plus facilement, notamment à partir de l’entrée à l’école, car le regard des autres incite l’enfant à s’en passer

La bonne nouvelle, c’est que les déformations dues à la tétine et au pouce ne sont pas irréversibles. Les dentistes et orthodontistes estiment que, si l'enfant arrête de téter son doigt ou la sucette avant que toutes les dents de lait aient poussé, grâce à la plasticité osseuse, il n’y aura pas d’impact sur la denture. En revanche, si l’enfant continue à téter son pouce ou sa sucette après 2 ans, il est probable qu’il ait besoin de soins d'orthodontie. S’il continue au-delà de 4 ans, les soins orthodontiques seront quasiment obligatoires.