OC_YOUNG_WOMAN_SMILE_SUN_SHUTTERSTOCK_1123160147
Sommaire

La gencive qui se rétracte

La rétractation des gencives est un signe à ne surtout pas négliger. Découvrez les causes afin d’arrêter le processus avant que vos dents ne se déchaussent.

Lorsque vous observez votre grand sourire dans le miroir, vous avez l’impression que vos gencives se rétractent, sont moins larges, alors que vos dents paraissent grandir. Ne négligez surtout pas ce signe, qui indique que vos gencives ne sont pas en bonne santé. Les causes de la « récession gingivale », pour utiliser le terme médical, peuvent être variées. Mais elles doivent toutes vous inciter à la même action. Vous devez prendre rendez-vous au plus vite chez votre dentiste, afin d’arrêter le processus avant que vos dents ne se déchaussent.

Pourquoi mes gencives se rétractent-elles ?

Les causes de la récession gingivale sont variées. Réussir à les identifier permet de traiter le mal « à la racine » !

La parodontite.

« Gencive qui se rétracte », « dents qui s’allongent » : ces expressions imagées renvoient à une parodontite, une maladie du parodonte dont les séquelles sont irréversibles. Ces symptômes nécessitent une prise en charge chez votre dentiste au plus vite, afin de ne pas risquer de perdre certaines de vos dents par perte d’attache à l’os alvéolaire. En effet, en raison de l’accumulation de la plaque dentaire, minéralisée au fil du temps en tartre, les bactéries provoquent une gingivite. C’est-à-dire une inflammation du parodonte superficiel, notamment la gencive. Peu à peu, si la gingivite n’est pas soignée, les dents se découvrent, et la gencive remonte au-delà de la racine de la dent, car l’os alvéolaire est détruit et disparaît. Ceci mène à la perte des dents, ou, dans le langage populaire, aux « dents déchaussées ». Il est donc indispensable de bien étudier et surveiller ses dents et ses gencives, pour agir au plus vite. La meilleure prévention contre la gingivite et la parodontite est un brossage des dents régulier et efficace. Il est également conseillé d’utiliser un dentifrice et un bain de bouche anti-plaque dentaire, ainsi que du fil dentaire ou des brossettes interdentaires, afin d’éliminer la plaque dentaire entre les dents.

Un brossage des dents trop agressif.

Si un brossage déficient peut entraîner une gingivite puis une parodontite, en revanche, un brossage trop vigoureux avec une brosse aux poils exagérément durs peut être tout aussi néfaste. En effet, la récession gingivale est parfois le résultat d’un brossage agressif. Votre dentiste saura vous conseiller pour choisir la brosse à dents et le geste de brossage a adopter à votre cas, pour ne pas abîmer vos gencives. Il est d'ailleurs recommandé, de vous brosser les dents de la gencive jusqu’à l’extrémité de la dent, dans un mouvement de rouleau, pour épargner vos gencives.

Le port d’un appareil orthodontique.

Au cours d’un traitement orthodontique, la gencive peut être soumise à rude épreuve, si l’appareil exerce une traction trop importante sur la gencive. Si vous ressentez une gêne, n’hésitez pas à en faire part à votre orthodontiste. Par ailleurs, le port d’un appareil dentaire rend parfois difficile le brossage des dents. Veillez à bien suivre les prescriptions de votre orthodontiste pour nettoyer vos dents efficacement, éliminer correctement la plaque dentaire, et limiter ainsi le risque de gingivite.

Est-ce que les gencives se régénèrent ?

Est-ce que les gencives se régénèrent ?

Les gencives ne se régénèrent pas naturellement. Le tissu gingival qui a disparu ne « repousse » pas, même si la cause du problème a été traitée efficacement. Pour reconstituer la gencive, il est nécessaire de procéder à des interventions chirurgicales relativement lourdes. Par exemple une greffe gingivale et/ou un comblement osseux, ou encore l’injection d’un gel protéinique permettant de remplir les poches parodontales, et activant la régénération des tissus parodontaux. Il est donc préférable d’agir au plus vite, dès les premiers symptômes de la gingivite, pour ne pas laisser des traces irréversibles sur votre sourire.

Comment stopper le déchaussement dentaire ?

Comment stopper le déchaussement dentaire ?

La meilleure méthode pour vous protéger de la perte de dents est donc d’adopter une hygiène bucco-dentaire impeccable, et de procéder à un détartrage prophylactique deux fois par an chez votre dentiste. Pour que le brossage des dents soit parfaitement efficace, il est nécessaire d’utiliser un dentifrice et des bains de bouche spécialement conçus pour éliminer la plaque bactérienne. De plus, des brossettes interdentaires ou du fil dentaire ôteront la plaque dentaire entre les dents, dans les interstices que la brosse à dents n’atteint pas.

L’alvéolite

L’alvéolite

À la suite de l’extraction d’une dent, une alvéolite survient parfois. Cette infection apparaît lorsque la cicatrisation ne s’effectue pas correctement. Elle peut se manifester par un gonflement de la gencive, à l’endroit où la dent a été extraite. Elle nécessite dans certains cas la prise d’antalgiques et d’antibiotiques. On peut ajouter des soins locaux, par exemple des bains de bouche avec une solution saline ou antiseptique, et des pansements intra-alvéolaires.

Ma routine gencives irritées

L'accumulation de plaque dentaire fragilise les gencives, des solutions existent pour retrouver des gencives saines.

LE DENTIFRICE APAISANT
Ma routine gencives irritées
Best Seller
Arthrodont

Arthrodont Classic - dentifrice gencives irritées

Cosmétique
LA BROSSE A DENTS DOUCE
Ma routine gencives irritées
Best Seller
Inava

Inava Chirurgicale 15/100 - brosse à dents extra souple

Accessoire
LE BAIN DE BOUCHE GENCIVES
Ma routine gencives irritées
Arthrodont

Arthrodont - bain de bouche gencives sensibles

Cosmétique
78684