oc_young woman_smile_teeth brushing_shutterstock_416232895
Sommaire

Le déchaussement dentaire

Une dent temporaire qui bouge, chez un enfant, c’est normal. En revanche, le déchaussement dentaire est préoccupant chez l’adulte, car cela peut provoquer la perte définitive de la dent.

Quelles sont les causes du déchaussement dentaire ?

À l’âge adulte, les dents ne sont pas censées bouger et se déchausser. Le déchaussement dentaire, sur les dents définitives, est toujours le signe d’un problème de santé. Vous pouvez remarquer vous-même le déchaussement d’une dent quand vous vous brossez les dents ou lorsque vous passez le fil dentaire ou les brossettes interdentaires : vos dents vous paraîtront plus longues. Votre dentiste peut également vous alerter sur un risque de déchaussement dentaire au cours d’un bilan annuel. 

Dans la plupart des cas, le déchaussement dentaire est dû à la parodontite. Cette maladie, qui détruit le parodonte, est liée à une accumulation de plaque et de tartre. Les bactéries qui s'y trouvent vont agresser la gencive et peu à peu, elle va se rétracter. Peu à peu, la gencive se rétracte. À mesure que la parodontite progresse, les dents se déchaussent puis tombent, et l’os alvéolaire disparaît. La parodontite est dans la majorité des cas la conséquence d'une mauvaise hygiène dentaire.

Les autres causes du déchaussement dentaire peuvent être : 

  • Le bruxisme. Il s’agit du fait de grincer ou de serrer les dents inconsciemment. Au fil du temps, cela peut endommager les dents, entraîner leur déchaussement, mais également engendrer d'autres complications, comme des migraines intenses et des troubles musculo-squelettiques.
  • Un traumatisme. Une blessure à la bouche ou au visage peut également causer un déchaussement dentaire. Cela se produit notamment si vous tombez et que vous vous cognez la bouche ou si vous subissez un coup sur la bouche.
  • Les changements hormonaux dus à la grossesse et à la ménopause. Les perturbations hormonales importantes que connaissent les femmes pendant la grossesse ou la ménopause peuvent également affecter leur santé dentaire. Des taux plus élevés d'œstrogène et de progestérone pendant la grossesse modifient la qualité de la gencive et de l'os alvéolaire, ce qui peut mener à des déchaussements dentaires. Pendant la ménopause, l'inverse se produit : le taux d'œstrogènes baisse, ce qui peut entraîner une perte de densité osseuse, ce qui augmente le risque de déchaussement dentaire. Parlez-en à votre dentiste pour éviter le problème.
  • L’âge. Le déchaussement dentaire est un des effets du vieillissement sur les gencives.
  • Le tabagisme. Fumer provoque une vasoconstriction, c’est-à-dire un rétrécissement des vaisseaux sanguins qui diminue la capacité de la gencive et de l'os alvéolaire à se défendre contre les agressions. L’impact du tabac sur les gencives peut donc entraîner un déchaussement dentaire.
  • Un brossage des dents traumatique. Parfois, le mieux est l’ennemi du bien. Se brosser les dents trop vigoureusement, ou avec une brosse à dents trop dure peut, à terme, mener au déchaussement dentaire.

Quelles sont les conséquences du déchaussement dentaire ?

Le déchaussement dentaire peut mener à des complications, notamment :

  • L’hypersensibilité dentaire (ou plus exactement dentinaire), c’est-à-dire un mal de dents fulgurant lorsque vos dents sont soumises au chaud, au froid, au sucré ou à l’acide.
  • Le saignement, le gonflement ou la rougeur des gencives, qui deviennent très douloureuses.
  • Un changement de teinte des dents, dû à l’exposition de la dentine, voire des racines.

Si vous remarquez qu’une dent bouge ou qu’elle est particulièrement découverte, prenez immédiatement rendez-vous chez votre dentiste. Il pourra vous expliquer comment stopper le déchaussement dentaire. Cela peut par exemple passer par la mise en œuvre d’une méthode pour bien se brosser les dents non traumatique et efficace. En effet, s’il n’est pas pris en charge, le déchaussement dentaire peut s’aggraver et causer des dommages à la racine et aux gencives.

Comment lutter contre le déchaussement des dents ?

Il n’est pas toujours possible de stopper le déchaussement dentaire, en particulier chez la personne âgée. Toutefois, l’adoption de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire permet d’en réduire le risque. Ces conseils contribueront au renforcement de vos gencives :

  • Brossez-vous les dents deux fois par jour, et utilisez du fil dentaire ou des brossettes interdentaires.
  • Deux fois par an, prenez rendez-vous chez votre dentiste pour un détartrage.
  • Arrêtez de fumer pour préserver vos gencives (et votre santé en général).
  • Portez un protège-dents si vous pratiquez un sport pouvant mettre à mal vos dents.
  • Consultez votre médecin ou votre dentiste pour trouver une solution pour traiter le bruxisme.
  • Demandez à votre médecin une supplémentation en vitamine D afin de prévenir l’ostéoporose.

Ma routine anti-plaque

Pour éliminer les bactéries qui sont à l’origine de la plaque dentaire, mieux vaut choisir les bonnes armes !

LE DENTIFRICE ASSAINISSANT

Ma routine anti-plaque
ELGYDIUM
ELGYDIUM Antiplaque - dentifrice
Cosmétique

LA BROSSE A DENTS ADAPTEE

Ma routine anti-plaque
ELGYDIUM
ELGYDIUM Antiplaque - brosse à dents
Accessoire

LE GESTE COMPLEMENTAIRE

Ma routine anti-plaque
Inava
Inava MonoCompact bleue (ISO 1) - brossette interdentaire
Accessoire

LE SUBSTITUT PONCTUEL AU BROSSAGE

Ma routine anti-plaque
ELGYDIUM
ELGYDIUM Chewing gum - antiplaque
Denrée alimentaire enrichie
80017
Retour en haut